La ministre de l’Economie félicite les banques pour la relance du crédit

Les prêts immobiliers n’ont pas stagné au cours de l’année 2008, a constaté Comité de suivi du plan de financement des entreprises, réuni jeudi, le 12 février 2009. Le comité a été composé de représentants des entreprises, du secteur financier et bancaire et des services de l’Etat. La réunion a eu pour but une évaluation de l’activité des banques en ce qui concerne le financement des ménages et de l’économie.

Au sortir de la réunion, Christine Lagarde, la ministre de l’Economie a fait  connaître le même constat positif: l’engagement des banques en matière de relance du crédit a été prouvé par une action réelle. En effet, les encours de prêt pour 2009 ont été élevés de 3 à 4%. De cette façon, le total des crédits octroyés entre décembre 2007 et décembre 2008 a été relevé de 8.3%.

Toutefois, sur le dernier mois de l’année la progression n’a été que de 0.1% – une moyenne entre +0.4% des prêts immobiliers accordés aux particuliers et -0.8% sur les crédits aux entreprises.

Ces chiffres ont modéré l’enthousiasme, rappelant à tout le monde que la crise n’est pas encore passée. « Les encours de crédit à l’économie ont quasiment stagné entre novembre et décembre, et cela tient en particulier à une baisse de la demande », a remarqué la ministre Lagarde à l’égard de la disproportion dans la distribution du crédit. Le mérite des établissements bancaires n’est pas pourtant de moindre importance, car « on n’est pas en présence d’une restriction de l’offre de crédit, d’un durcissement des conditions de crédit, mais bien d’une diminution considérable de la demande », a expliqué Christine Lagarde. La ministre de l’Economie s’est montré également contente du recul des taux de prêt, une baisse qui se poursuit depuis deux mois.

Leave a Reply