Archive for juillet, 2009

Les taux de prêt immobilier se stabilisent à la fin du premier semestre

Vendredi, juillet 31st, 2009

Les taux de prêt immobilier ont atteint un seuil minimal de 4% et semblent se stabiliser à cette limite. La période de bonace est advenue après neuf mois de baisse continue. Les mois d’été représentent par excellence la saison d’accalmie sur plusieurs marchés et le marché des crédits n’a pas fait exception à la règle.

Le courtier en ligne Empruntis.com a publié le 16 juillet le baromètre des taux de prêt immobilier, qui montre clairement une stabilisation au cours du dernier mois. Pour les crédits à courts termes (sur moins de 15 ans), le taux s’échelonne entre 3.80 et 4.00%, les prêts immobiliers sur 20 ans imposent un taux moyen de 4.30%. La valeur est encore plus élevée aux emprunts sur des durées plus longues (30 ans). Pour ces crédits, le taux va jusqu’à 5% ou plus.

Le repli des taux a fait quand-même froncer les sourcils parmi les économistes. L’Observatoire Prêt Logement a fait valoir que la baisse des taux qui a débuté en novembre 2008 et s’est poursuivi jusqu’à présent était la plus considérable depuis 16 ans. Un tel tassement ne s’est plus passé depuis le printemps 1993, a montré l’Observatoire. Pourtant, les taux avaient atteint à l’époque 10.74%.

« Les 4% représentent certainement un point bas, un plancher. Attention, cela ne veut pas dire pour autant qu’on ne pourra pas repasser légèrement en deçà de ce seuil », a commenté Michel Mouillart, directeur de l’Observatoire Prêt Logement. La situation de fait sur le marché indique un taux sensiblement différent pour l’achat des logements neufs ou anciens: 4.23% pour les biens immobiliers neufs et 4.11% pour ceux anciens.

Pour ce qui est de l’évolution des taux dans les mois à venir, Empruntis avances deux possibilités: soit la hausse des taux suite à la revalorisation des Obligations Assimilables au Trésor (les OAT sont l’étalon pour les taux fixes), soit la poursuite de la baisse stimulée par la forte concurrence entre les banques.